Vente OM – Qui sont les investisseurs d’Ajroudi ?

Mohamed Ayachi Ajroudi affirme avoir réuni de nombreux investisseurs pour racheter l’Olympique de Marseille. Mais qui sont-ils ?

Le feuilleton semble loin d’être terminé. Déterminé à racheter l’Olympique de Marseille, Mohamed Ayachi Ajroudi a transmis, via son juriste Marc Deschenauxune ultime offre au propriétaire actuel, Frank McCourt, lequel l’avait récemment assigné en justice par l’intermédiaire du club. Vous l’aurez compris, une belle cacophonie en perspective.

À lire – Vente OM : Ajroudi met un ultimatum de 10 jours à McCourt !

McCourt reste sur ses positions : il ne veut pas vendre. Alors, comment interpréter ce coup de poker d’Ajroudi ? D’après La Provence, l’intervention du juriste de l’homme d’affaires tunisien a surtout un objectif, celui de “rassurer tout le monde sur la capacité d’Ajroudi et ses investisseurs à acquérir l’institution olympienne”.

Des investisseurs israéliens dans le lot

Nous en revenons donc à ces fameux investisseurs, dont Ajroudi cache l’identité. D’après son juriste, ces derniers, très connus au sein de leurs pays respectifs, préféreraient rester discrets çar un éventuel échec nuirait à leur réputation. Mais ce jeudi, La Provence lève une part d’ombre en révélant l’origine de ces hommes d’affaires.

“Selon certaines indiscrétions, y figureraient des investisseurs originaires du Bahreïn, des Émirats Arabes Unis ou encore d’Israël”, affirment d’abord nos confrères. En revanche, un éventuel échec ne signifierait pas la fin des négociations. “Tous ne sont pas pressés de conclure”, précise La Provence, qui affirment que ces derniers pourraient “revenir à la charge” dans les prochains mois.

247 M€ à débourser pour Ajroudi et compagnie

La cacophonie ne prendra donc pas fin de suite. Si McCourt se décidait à négocier, les investisseurs d’Ajroudi sortiront de l’ombre. Avec quel investissement ? Pour racheter l’OM, l’entourage du Tunisien estime qu’il faudra débourser 45 millions d’euros, soit le prix payé par McCourt en 2016, auxquels il faudra ajouter 202 millions d’euros pour combler les pertes du club.

GHD LLP

GHD LLP (155)